Un lieu (presque) immuable, des pensionnaires qui se renouvellent…

Fil d'ariane

lieu presque immuable

 

 

Le laborieux travail de mise en ligne (via le catalogue de la médiathèque et la galerie Flickr) des 8 000 cartes postales anciennes de la collection Jacques Cousseau réserve aux bibliothécaires quelques belles occasions de sourire. Ainsi, une carte-photo, a priori banale, révèle après une observation attentive à la loupe – numérique désormais - des détails qui ne manquent pas de sel.

Les photos de groupes de pensionnaires d’hôtels, devant leur lieu de villégiature en compagnie des propriétaires rencontrent un indéniable succès à la Belle Époque dans les stations thermales mais celle-ci a de quoi intriguer.

Première question : où le cliché a-t-il été pris ? Difficile de le distinguer d’après l’architecture de la façade tant le cadrage autour du groupe est serré. On lit toutefois très nettement l’enseigne « Hôtel Villa Élysée » qui, grâce aux annuaires de l’époque, peut être localisé au 114 rue de Nîmes, soit l’actuel 96 rue du Maréchal Lyautey. Une adresse bien connue de nombre de jeunes vichyssois et de leurs parents puisqu’elle abrite l’École de musique depuis 1973 !

Par ailleurs, l’excellente qualité des cartes-photos permet de détailler les costumes aussi bien que les visages et l’on ne peut s’empêcher d’imaginer le rôle et le caractère de chacun : clients et personnels, enfants et adultes, dubitatifs ou rieurs, tous sont réunis pour immortaliser ce séjour et en envoyer ensuite le souvenir à leur entourage.

Deuxième question : Mais à qui appartient donc la main qui s’égare quelque peu autour de l’épaule de la jeune et jolie femme de chambre ? Non pas à l’homme au canotier qui se tient derrière elle mais bien plutôt au vieux barbon barbu qu’on est en droit de supposer être le patron de l’établissement – il est placé au centre de la photo -, séparé de son épouse par son employée visiblement très appréciée. Cette dernière, à en juger par les poings serrés et le regard réprobateur, n’a d’ailleurs pas l’air de goûter les familiarités du patron !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.